23/05/2019

Stage de calligraphie & Qi gong et Tai ji quan à Saint-Gervait





Depuis un petit moment que je voulais faire un stage calligraphie en associant les séances de Tai ji quan (Tai chi chuan). Les deux pratiques traitent des mouvements et d'énergie !

Le stage se déroule du 24 au 27 juillet à Saint-Gervais, chez Monique Paulat (professeur d'Ikebana - art floral japonais) entouré de la végétation !



Inscription : calligraphiereze@free.fr - 02 40 74 05 43



Fiche d'inscription





Partie Qi Gong et Tai ji quan :
Enseignante : Annie Moreau

Contenu du stage :

Je désire vous proposer le QI GONG DU COEUR. Cet enchaînement de huit mouvements vise à apaiser le coeur et à réguler la tension et la circulation sanguine.



Ce Qi Gong favorise l'ouverture de l'énergie du coeur et de l'esprit. Selon la médecine traditionnelle chinoise, le coeur nourrit le Shen (l'esprit, la conscience). La pratique de ce Qi Gong permet d'apaiser les tensions, de mieux gérer les émotions et de retrouver son élan créateur.

Ces mouvements lents en lien avec la respiration vont permettre une bonne préparation du corps et de l'esprit avant la pratique de la calligraphie.



Quelques déplacements linéaires et mouvements de Tai Ji Quan vont vous permettre de conduire l'énergie  dans tout le corps et de vous sentir "Calme comme une montagne et mouvant comme une rivière". La méthode de l'enseignement est basée sur la stabilité, la souplesse, la lenteur et la fluidité, le haut et le bas et la respiration naturelle. 



Prévoir une tenue et des chaussures confortables.





Partie Calligraphie :

Enseignante : Yoko Watase

Contenu du stage :

Tout commence par savoir comment tenir le pinceau. Une bonne posture est un bon départ.



Nous travaillons avec les modèles préparés à l'avance, sur les idéogrammes (漢字) en style régulier (楷書) et les syllabaires « hiragana » (ひらがな)simple. Nous passons en suite vers le style courant (行書), semi- cursif et les « hiragana » (ひらがな) enchaînés.



En fonction de l'avancement de chacun, on passe au grand format et au travail debout. Au travers de tout ce travail, nous recherchons la force et la légèreté et comment intégrer le corps aux mouvements du pinceau.



Je prévoie également la présentation de la langue japonaise, du matériel (pinceau, papier, encre, etc) et des styles traités.



Pour le dernier jour, je propose le « kana » pour calligraphier un haïku (poésie japonaise) avec utilisation d'un petit pinceau. C'est la légèreté et l'élégance qui règnent dans ce style, développé à l'époque Heian au Japon. Les techniques sont très différentes que celles vues lors des trois premiers jours.



Tout au long du stage, le travail et le rythme de l'apprentissage se fait en fonction du niveau de chacun.